Nichoirs à oiseaux

NICHOIR A MESANGES

Présentation

N’oublions pas de redoutables prédateurs à plûmes que sont les mésanges. Ces oiseaux insectivores édifient leurs nids dans des cavités: arbre creux, sous un toit, trou dans un mur. Avec l’urbanisation, ces refuges naturels se font rares. Pour donner un coup de pouce à ces espèces, il suffit de disposer ce nichoir étudié et prévu dans votre jardin.

Le toit en mélèze se soulève pour permettre d’observer les nichées ou de nettoyer* le nichoir.

 

Matériaux

Sapin et mélèze issus de la forêt vosgienne (bois certifié PEFC).

 

Installation

Installer le nichoir de préférence à l’automne, à une hauteur de 2 à 4 mètres. Choisir un endroit tranquille et orienté sud-est/est. Fixer le sur le tronc d’un arbre ou sur un poteau.

 

Périodes de colonisation

De mi-février à début juin : Mésange bleue, noire, huppée, charbonnière et nonette.

 

Entretien

Nettoyer le nichoir seulement à automne pour accueillir la nouvelle nichée. Vous pouvez traiter les parois du l’abri uniquement à l’huile de lin avant l’automne

NICHOIR A ROUGE-GORGE

N’oublions pas de redoutables prédateurs à plûmes que sont les Rouge-gorge et Rouge-queue. Ces oiseaux insectivores édifient leurs nids dans des endroits ouverts voire semi-ouverts : sur une charpente, dans un recoin de mur,...

Pour donner un coup de pouce à ces espèces, il suffit de disposer ce nichoir étudié et prévu dans votre jardin.

 

Matériaux

Sapin issu de la forêt vosgienne (bois certifié PEFC)

 

Installation

Installer le nichoir de préférence à l’automne, à une hauteur de 2 à 4 mètres. Choisir un endroit tranquille et orienté sud, sud-est ou est. Fixer le sur le tronc d’un arbre ou sur un poteau, contre une façade,...

 

Périodes de colonisation

De mi-mars à début juin : Rouge-gorge, Rouge-queue noir, Bergeronnette grise, Gobe-mouche gris

 

Entretien

Nettoyer le nichoir seulement à automne pour accueillir la nouvelle nichée.

Vous pouvez traiter les parois du l’abri uniquement à l’huile de lin avant l’automne.

MANGEOIRE A PASSEREAUX

Présentation

Les mois d’hiver sont rudes pour nos amis ailés. Beaucoup n’y survivent pas, car la nourriture se fait rare. Cette petite mangeoire hexagonale va les aider à mieux passer l’hiver.

 

Matériaux

Sapin issu de la forêt vosgienne (bois certifié PEFC)

 

Installation

Installer la mangeoire de préférence à une hauteur de 1 à 2 mètres. Choisir un endroit  aussi dégagé que possible pour que les oiseaux puissent voir venir leurs potentiels prédateurs. Suspendez la mangeoire par la chaine accrochée à la branche d’un arbre,...

 

Périodes de nourrissage

De mi-septembre à début avril: Mésange bleue, noire, huppée, charbonnière et nonette, Rouge-queue, Rouge-gorge, verdier, Chardonneret élégant,... 

N’utilisez de préférence que du tournesol pour le nourrissage.

 

Entretien

Vous pouvez traiter les parois de la mangeoire uniquement à l’huile de lin avant l’automne

NICHOIR A BERGERONNETTE

Présentation

La Bergeronnette grise est un oiseau anthropophile remarquable par sa silhouette (longue queue et ailes courtes) et ses couleurs. Elle est insectivore au sens large et se nourrit de toutes sortes d'insectes dont la nature varie suivant l'endroit où elle se nourrit.

La bergeronnette occupe des nichoirs ouverts ou semi ouverts disposés contre un mur ou mieux, dans un mur.

Les nichoirs destinés à la Bergeronnette des ruisseaux sont identiques à ceux prévus pour la Bergeronnette grise, mais seront installés près d'un cours d'eau ou sous un pont.

 

Matériaux

Sapin et mélèze issus de la forêt vosgienne (bois certifié PEFC).

 

Installation

Installer le nichoir de préférence à l’automne, contre un mur ou intégré dans un mur. Choisir un endroit tranquille.

 

Périodes de colonisation

De mi-mars à début août

 

Entretien

Vous pouvez traiter les parois du l’abri uniquement à l’huile de lin avant l’automne

NICHOIR A TROGLODYTE

Présentation

Le Troglodyte mignon est un des plus petits passereaux du continent. Il a un régime insectivore toute l'année. Il se nourrit surtout d'arthropodes, insectes divers et leurs larves, araignées,... Il s'attaque également à l'occasion à de mini-vertébrés tels que les alevins de poissons ou les tétards d'amphibiens.

Son nid est souvent accroché dans le lierre le long d'un mur, d'un rocher, d'un tronc, ou alors dans les racines d'une berge érodée de cours d'eau ou d'une souche d'arbre déraciné par le vent, ou encore dans une anfractuosité de rocher.


 

Matériaux

Sapin et mélèze issus de la forêt vosgienne (bois certifié PEFC).

 

Installation

Installer le nichoir de préférence à l’automne, à une hauteur de 2 à 4 mètres. Choisir un endroit tranquille et orienté sud-est/est. Fixer sur un poteau, au bord d'un mur ou dans un arbre.


 

Périodes de colonisation

De mi-mars à mi-juin

 

Entretien

Nettoyer le nichoir à l'automne. Vous pouvez traiter les parois du l’abri uniquement à l’huile de lin avant l’automne.

NICHOIR A SITELLE

Présentation

La sittelle torchepot est un oiseau trapu et relativement bien représentée dans les parcs et lisières forestières. Elle est capable de parcourir les troncs d'arbres et les branches dans un sens ou dans l'autre, même avec la tête en bas.

La sittelle torchepot se nourrit d'insectes et d'araignées qu'elle trouve dans l'écorce des arbres. En hiver, elle se nourrit aussi de graines. Pour se nourrir, elle se rapproche souvent des habitations. Ses préférences vont surtout aux graines de tournesol.

Elle niche dans des trous ou des crevasses, mais ne creuse pas elle-même. C'est souvent une ancienne loge de pic. Elle réduit l'entrée en construisant un dur mur de boue séchée autour du trou jusqu'à ce qu'il ait la bonne taille.


 

Matériaux

Sapin et mélèze issus de la forêt vosgienne (bois certifié PEFC).

 

Installation

Installer le nichoir de préférence à l’automne, à une hauteur de 3 à 6 mètres. Choisir un endroit tranquille et orienté sud-est/est. Fixer sur le tronc d'un arbre.


 

Périodes de colonisation

De mi-février à début juin

 

Entretien

Vous pouvez traiter les parois du l’abri uniquement à l’huile de lin avant l’automne.

NICHOIR A ROUGE QUEUE NOIR

Présentation

Le Rougequeue noir est un petit passereau au plumage sombre et discret, se trouvant fréquemment dans un environnement humain.

Cet oiseau est avant tout un insectivore qui se nourrit de divers invertébrés terrestres, principalement d'insectes et/ou de leurs larves, mais également d'araignées, de petits mollusques, et de petits lombrics.

Il niche dans les trous de mur ou de rocher, mais aussi dans les bâtiments.

 

Matériaux

Sapin et mélèze issus de la forêt vosgienne (bois certifié PEFC).

 

Installation

Installer le nichoir de préférence à l’automne, à une hauteur de 2 à 4 mètres. Choisir un endroit tranquille et orienté sud-est/est. Fixer contre un mur à l'extérieur d'un bâtiment ou sous une toiture


 

Périodes de colonisation

De mi-février à début juin

 

Entretien

Nettoyer le nichoir seulement à automne pour accueillir la nouvelle nichée. Vous pouvez traiter les parois du l’abri uniquement à l’huile de lin avant l’automne.

NICHOIR A ROUGE QUEUE A FRONT BLANC

Présentation

Le "rossignol des murailles", c'est ainsi qu'on appelait volontiers autrefois le Rougequeue à front blanc en raison de sa rousseur et de son chant agréable, est un oiseau remarquable.

Il se nourrit et nourrit ses jeunes d'insectes et de leurs larves et de divers autres invertébrés, araignées, petits mollusques, petits crustacés, etc. En fin d'été et à l'automne, il se tourne vers les petits fruits.

Le Rougequeue à front blanc est cavernicole. Il construit son nid dans une cavité, de préférence dans un arbre, mais aussi en milieu rupestre dans une fissure.


 

Matériaux

Sapin et mélèze issus de la forêt vosgienne (bois certifié PEFC).

 

Installation

Installer le nichoir de préférence à l’automne, à une hauteur de 2 à 4 mètres. Choisir un endroit tranquille et orienté sud-est/est. Fixer contre un mur à l'extérieur d'un bâtiment, sur un poteau, ou dans un arbre.


 

Périodes de colonisation

De mi-février à début juin

 

Entretien

Nettoyer le nichoir seulement à automne pour accueillir la nouvelle nichée. Vous pouvez traiter les parois du l’abri uniquement à l’huile de lin avant l’automne.

NICHOIR A PIC

Présentation

Les Pics sont des oiseaux de la taille d'un moineau à celle d'une corneille. Ils sont adaptés morphologiquement à la vie arboricole.

Bien qu'ils soient très arboricoles, ce n'est pas que dans les bois que les Pics recherchent leur nourriture. Ils se nourrissent au sol qu'ils parcourent en sautillant à la recherche des fourmilières.

En effet, l'essentiel de leur alimentation consiste en fourmis et leurs larves qu'ils extirpent du sol avec leur longue langue collante, garnie de petits crochets à son extrémité et très tactile.

Tous les pics sont cavernicoles.


 


 

Matériaux

Sapin et mélèze issus de la forêt vosgienne (bois certifié PEFC).

 

Installation

Installer le nichoir de préférence à l’automne, à une hauteur de 3 à 8 mètres. Choisir un endroit tranquille et orienté sud-est/est. Fixer sur un poteau ou dans un arbre.


 

Périodes de colonisation

De mi-mars à fin juin

 

Entretien

Vous pouvez traiter les parois du l’abri uniquement à l’huile de lin avant l’automne.

NICHOIR A MERLE

Présentation

Le merle noir a un régime mixte. C'est un prédateur d'invertébrés très divers. Suivant la saison et l'humidité du sol, il peut être porté soit vers les vers de terre au sens large dont c'est un grand consommateur, en particulier au moment de l'élevage des jeunes, soit vers les insectes et leurs larves, en particulier les lépidoptères.

Le merle recherche surtout un support pour ériger son nid. Les nichoirs seront donc du type « ouvert ».

 

Matériaux

Sapin et mélèze issus de la forêt vosgienne (bois certifié PEFC).

 

Installation

Installer le nichoir de préférence à l’automne, à une hauteur de 2 à 4 mètres. Choisir un endroit tranquille et orienté sud-est/est. Fixer le sur le tronc d’un arbre ou sur un poteau.

 

Périodes de colonisation

De mi-février à début juin : Merle noir ou grive musicienne

 

Entretien

Nettoyer le nichoir seulement à automne pour accueillir la nouvelle nichée. Vous pouvez traiter les parois du l’abri uniquement à l’huile de lin avant l’automne.

NICHOIR A PIGEON COLOMBIN

Présentation

Le pigeon colombin est le plus petit membre appartenant au genre ''columba'' en Europe. Il picore surtout des graines, des feuilles, des tiges et des bourgeons sur le sol, en marchant lentement ou à l'arrêt. Il préfère les terrains plus ou moins dénudés et s'alimente près de l'eau (pour s'abreuver souvent) ou dans les arbres.

Le pigeon colombin est le seul membre de l'ordre des colombiformes à nicher presque exclusivement dans les trous d'arbres ou de nichoirs.

 

Matériaux

Sapin et mélèze issus de la forêt vosgienne (bois certifié PEFC).

 

Installation

Installer le nichoir de préférence à l’automne, à une hauteur de 4 mètres. Choisir un endroit tranquille et orienté sud-est/est. Fixer le sur le tronc d’un arbre ou sur un poteau.

 

Périodes de colonisation

De mi-février à début septembre

 

Entretien

Nettoyer le nichoir seulement à automne pour accueillir la nouvelle nichée. Vous pouvez traiter les parois du l’abri uniquement à l’huile de lin avant l’automne.

NICHOIR A GRIMPEREAUX

Présentation

Les grimpereaux sont assez communs, ils fréquentent les parcs, les jardins, les vergers et les rares bois où subsistent de vieux arbres.

Le grimpereau des jardins se nourrit d'insectes et d'araignées.

En général c'est dans les arbres qu'il construit son nid, au fond d'une anfractuosité ou derrière une écorce soulevée, parfois très bas, mais souvent à trois ou quatre mètres du sol.


 

Matériaux

Sapin et mélèze issus de la forêt vosgienne (bois certifié PEFC).

 

Installation

Installer le nichoir de préférence à l’automne, à une hauteur de 3 à 4 mètres. Choisir un endroit tranquille et orienté sud-est/est. Fixer sur un poteau ou dans un arbre.


 

Périodes de colonisation

De mi-avril à début juin

 

Entretien

Nettoyer le nichoir seulement à automne pour accueillir la nouvelle nichée. Vous pouvez traiter les parois du l’abri uniquement à l’huile de lin avant l’automne.

NICHOIR A MOINEAUX

Présentation

Connu de tous, le moineau est si commun en milieu urbanisé et si peu farouche que le passant ne daigne même plus le regarder, excepté lorsqu'il a quelques miettes à lui lancer. Pourtant, cette petite boule de plumes sautillante, robuste et effrontée mérite notre attention.

Le moineau domestique peut être qualifié d'omnivore. L'adulte se nourrit pour l'essentiel de graines diverses, mais c'est un opportuniste, et il ne dédaigne pas les petits animaux qui restent néanmoins minoritaires dans le régime.

L'espèce est plus ou moins cavernicole. Le nid est placé dans une cavité dans les endroits les plus variés, mais toujours à hauteur respectable pour éviter les pillages.


 

Matériaux

Sapin et mélèze issus de la forêt vosgienne (bois certifié PEFC).

 

Installation

Installer le nichoir de préférence à l’automne, à une hauteur de 3 à 8 mètres. Choisir un endroit tranquille et orienté sud-est/est. Fixer sur le bord d'une façade de bâtiment ou au bord d'un mur


 

Périodes de colonisation

De mi-février à début mai

 

Entretien

Nettoyer le nichoir seulement à automne pour accueillir la nouvelle nichée. Vous pouvez traiter les parois du l’abri uniquement à l’huile de lin avant l’automne.

Demande de devis

Vous souhaitez une offre personnalisée sur nos produits ? Remplissez ce formulaire. Nous reviendrons vers vous rapidement avec une offre.

  • Nom du fichier : Presentation des produits je
  • Taille : 818.13 Ko

Télécharger