Nichoirs à insectes

MICRO HOTEL A INSECTES

 Présentation

Cet abri a la particularité d’offrir une panoplie de gîtes pour une diversité d’auxiliaires:

Les grands prédateurs de pucerons que sont les coccinelles et les chrysopes, utilisent la partie supérieure du refuge durant l’hiver et les nuits froides.

La partie inférieure composée de tiges creuses de diamètres variables et de fagots de noisetier est colonisée par les abeilles solitaires qui viennent nicher dans les cavités.

Le socle de l’abri composé d’une cavité de paille offre quant à lui un excellent lieu pour le forficule (perce-oreille) qui l’utilise pour se réfugier la journée. En effet cette espèce consomme elle aussi beaucoup de pucerons et petits insectes qu’elle glane la nuit en se déplaçant sur les plantes.  Le toit se soulève pour observer les insectes.

 

Matériaux

Sapin issu de la forêt vosgienne (bois certifié PEFC), Noisetier et Renouée du Japon locale.

 

Installation

A une hauteur de 1 à 1.5 mètres sur un piquet, un arbre isolé, un muret ou encore une cabane de jardin. Orienté vers le sud, sud-est ou l’est.

 

Périodes de colonisation

De fin août à avril : Coccinelle et Chrysope

De mai à mi-septembre: Forficule

De mi-avril à fin mai: Osmie cornue, Osmie bleuissante, Chélostome des renoncules

De début  mai à fin juin: Mégachille, Anthidie, Hériade des troncs, Osmie crochue,...

 

Entretien

Début septembre : nettoyer le refuge et le réinstaller muni de paille à l’intérieur.

Mi-avril: nettoyer le refuge et le réinstaller muni de petits branchages.

Vous pouvez traiter les parois de l’abri uniquement à l’huile de lin avant l’automne.

ABRI BIFONCTIONNEL

Présentation

 Cet abri a la particularité d’offrir un gîte à deux types d’auxiliaires: Prédateurs de ravageurs et pollinisateurs.

Les grands prédateurs de pucerons que sont les coccinelles et les chrysopes, utilisent la partie supérieure du refuge durant l’hiver et les nuits froides. Ou encore le forficule (perce-oreille) qui utilise cet abri pour se réfugier la journée. En effet cette espèce consomme elle aussi beaucoup de pucerons et petits insectes qu’elle glane la nuit en se déplaçant sur les plantes.

La partie inférieure composée de tiges creuses de diamètres variables est colonisée par les abeilles solitaires qui viennent nicher dans les cavités de la Renouée du Japon.

Le toit se soulève pour observer les insectes.

 

Matériaux

Sapin issu de la forêt vosgienne (bois certifié PEFC) et Renouée du Japon locale.

 

Installation

A une hauteur de 1 à 1,5 mètres sur un piquet, un arbre isolé, un muret ou encore une cabane de jardin. Orienté vers le sud, sud-est ou l’est.

 

Périodes de colonisation

De fin août à avril : Coccinelle et Chrysope

De mai à mi-septembre: Forficule

De mi-avril à fin mai: Osmie cornue, Osmie bleuissante, Chélostome des renoncules

De début  mai à fin juin: Mégachille, Anthidie, Hériade des troncs, Osmie crochue,...

 

Entretien

Début septembre : nettoyer le refuge et le réinstaller muni de paille à l’intérieur.

Mi-avril: nettoyer le refuge et le réinstaller muni de petits branchages.

Vous pouvez traiter les parois du nichoir uniquement à l’huile de lin avant l’automne.

ABRI A PREDATEURS

Présentation

Cet abri offre un refuge durant l’hiver et les nuits froides aux chrysopes, mais également à un autre grand prédateur de pucerons : la coccinelle. Ce refuge est  fréquemment utilisé par le forficule (perce-oreille) comme abri journalier. En effet cette espèce consomme beaucoup de petits insectes et pucerons qu’il glane la nuit en se déplaçant sur les plantes. Le toit se soulève pour observer les insectes.

 

Matériaux :Sapin issu de la forêt vosgienne (bois certifié PEFC)

 

 Installation

A une hauteur de 1 à 1.5 mètres sur un piquet, un arbre isolé, un muret ou encore une cabane de jardin. Orienté vers le sud, sud-est ou l’est.

 

Périodes de colonisation

De fin août à avril : Coccinelle et Chrysope

De mai à mi-septembre: Forficule

 

Entretien

Début septembre : nettoyer le refuge et le réinstaller muni de paille à l’intérieur.

Mi-avril: nettoyer le refuge et le réinstaller muni de petits branchages.

Vous pouvez traiter les parois du nichoir uniquement à l’huile de lin avant l’automne.

BUCHE PERCEE

Présentation

Cette bûche pleine dans laquelle des trous de différents diamètres ont été percés doit accueillir une panoplie d’insectes pollinisateurs. Ces derniers sont des abeilles solitaires, qui nichent dès le printemps à l’intérieur des galeries. Ainsi la ponte, le développement larvaire et la transformation en chrysalide s’effectuent à l’intérieur du nichoir.

Le toit en écorce permet une meilleure protection contre les intempéries.

 

Matériaux

Sapin ou Epicéa issu de la forêt vosgienne (bois certifié PEFC)

 

Installation

A une hauteur de 1 à 1,5 mètres sur un piquet, un arbre isolé, un muret, un rebord de fenêtre, un balcon, ou encore au mur d’un abri de jardin. Orienté vers le sud, sud-est ou l’est.

 

Périodes de colonisation (ponte)

De mi-avril à fin mai: Osmie cornue, Osmie bleuissante, Chélostome des renoncules

De début  mai à fin juin: Mégachille, Anthidie, Hériade des troncs, Osmie crochue,...

 

Entretien

Aucun entretien annuel n’est envisagé. Vous pouvez traiter les parois du nichoir uniquement à l’huile de lin avant l’automne

CUBE POLLINISATEURS

Présentation

Cet abri est composé de tiges creuses de diamètres variables. Ces dernières sont fréquemment occupées comme abri journalier, pour l’hiver ou pour nidifier. C’ est le cas des abeilles solitaires qui viennent nicher dans les cavités creuses de la Renouée du Japon.

Le cube en bois dans lequel les tiges sont rangées assure une plus grande longévité  de fonctionnement.

 

Matériaux

Sapin issu de la forêt vosgienne (bois certifié PEFC) et Renouée du Japon locale.

 

Installation

A une hauteur de 1 à 1,5 mètres sur un piquet, un arbre isolé, un muret, un rebord de fenêtre, ou encore un balcon. Orienté vers le sud, sud-est ou l’est.

 

Périodes de colonisation (ponte)

De mi-avril à fin mai: Osmie cornue, Osmie bleuissante, Chélostome des renoncules

De début  mai à fin juin: Mégachille, Anthidie, Hériade des troncs, Osmie crochue,...

 

Entretien

Aucun entretien annuel n’est envisagé. Vous pouvez traiter les parois de l’abri uniquement à l’huile de lin.

  • Nom du fichier : Catalogue produits
  • Taille : 1.52 Mo
yes /

Télécharger

Demande de devis

Vous souhaitez une offre personnalisée sur nos produits ? Remplissez ce formulaire. Nous reviendrons vers vous rapidement avec une offre.